S’émerveiller au Brésil pendant un séjour culturel

La connaissance de certaines choses est toujours indispensable avant de partir en vacances à l’étranger. Un Brésil prestige voyage, par exemple, se fait pendant toute l’année même si la plupart des gens y viennent en septembre.Cependant, sachez que les pluies abondent dans la partie nord du pays, ce qui rend les routes quasi-impraticables. Concernant les bagages, vous êtes invités à n’emporter que le strict nécessaire. Lors de vos treks, éviter que poids du sac dépasse les 15 kg pour ne pas surcharger les porteurs ou les mules. Sur le plan sanitaire, utilisez des produits anti-moustique pour ne pas favoriser le risque d’être contaminé par le paludisme, la dengue ou le Zika. Aussi, l’eau du robinet n’est pas du tout conseillée sur le territoire brésilien. Achetez plutôt des bouteilles d’eau minérale ou usez des comprimés purifiants. Faites attention également aux fruits et aux légumes non pelés.

Le Brésil et le candomblé

Même si le catholicisme a été initié à la population locale durant la période coloniale, le yoruba, plus connu sous le nom de candomblé, tient une place importante. Cette religion d’origine africaine réunit nombreuses personnes lors de ses cérémonies. La célébration des fêtes varie selon les régions, mais elle a pour but de faire se manifester les divinités parmi les vivants à travers la transe. Pendant des Brésil prestiges voyages, vous apercevrez des terreiros de candomblé. Ce sont des lieux de culte visibles au milieu d’un quartier. Ils ont pour mission d’assurer l’assistance des environs. Autrefois, le candomblé devait employer des pseudonymes. Ainsi, au lieu de nommer et de représenter les orixas comme il se doit, les adeptes les ont recouverts de l’image des saints du christianisme. Cela a donné naissance à une sorte de syncrétisme brésilien.

La gastronomie brésilienne

La culture brésilienne est issue de la civilisation portugaise, amérindienne et africaine. Cela est vraisemblablement visible à travers sa cuisine, qui est faiblement dotée d’apports italiens juifs, slaves, et même arabes. Au cours d’un Brésil prestige voyage, venez goûter à une gastronomie où les influences d’ailleurs se sont mélangées. Le plat traditionnel du pays est sans doute la Feijoada. La plupart du temps, il est servi le samedi à midi. Sa préparation se fait avec des haricots, de la viande de porc et de bœuf, des saucisses fumées, de l’ail et de l’oignon. En outre, le Cuscus est aussi à déguster. Celui-ci n’a rien à voir avec le célèbre plat du Maghreb. En fait, c’est un gâteau de semoule de maïs garni de crevettes et de sardines, avec des morceaux de légumes. Il y a deux types de cuscus : le paulista et le bahiano. Dans le littoral du Paraná, vous trouverez le barreado dans tous les restos de la région. Il s’agit d’une viande de porc ou de bœuf cuite à laquelle de la farine de manioc est ajoutée. Une merveille à ne pas manquer durant le séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *