Le PDG de Swedish Stockings, Linn Frisinger, discute de la collaboration avec Gustaf Westman

Pourquoi un bas ressemble-t-il à une table d'appoint? Non, ce n'est pas une des énigmes les moins connues du Chapelier fou – grâce à la récente collaboration de Swedish Stockings avec le designer de meubles suédois, Gustaf Westman, sur la table de l'innovation.

En utilisant des collants reçus par le club de recyclage de Swedish Stockings, une initiative qui encourage les clients à faire don de collants usagés de n'importe quelle marque pour être recyclés dans des systèmes de filtration d'eau commerciaux, Westman et Frisinger ont créé une collection de tables minimales et fonctionnelles.

«Environ 2 milliards de paires de collants sont portés une fois puis jetés chaque année [most of which end up in landfills]. Nous avons pris la responsabilité de montrer aux autres marques de bonneterie comment assumer la responsabilité de leurs produits à la fin de leur vie. Nous espérons inspirer, défier et changer les choses pour le mieux », explique Frisinger de sa décision de trouver des utilisations innovantes pour les collants et les chaussettes qui ont connu des jours meilleurs.

La technologie n'est actuellement pas disponible pour recycler les anciens bas en de nouveaux bas, ce qui implique de séparer le polyamide de l'élasthanne. Cependant, le matériau peut être broyé et reformé en objets.

«Comme les collants sont un produit pétrolier et ne se dégradent jamais, ils doivent être recyclés comme des bouteilles en plastique. Nous avons commencé un programme de recyclage et sentions que nous devions juste faire quelque chose, nous en avons tellement! » Explique Frisinger.

«Mon père a une usine qui fabrique des pièges à huile et à graisse en fibre de verre, alors il a commencé à utiliser les collants comme matériau de remplissage dans ses réservoirs. Ce n'est peut-être pas la solution la plus glamour mais c'est la meilleure que nous ayons en ce moment. »

C'est cette solution qui a influencé la conception de la table. En utilisant les moules disponibles en usine, les tables démarrent exactement de la même manière que les réservoirs en fibre de verre, bien qu’elles soient poncées et finies à la main.

«Nous savions que nous étions limités à travailler avec des cylindres uniquement pour les produire en Suède», explique Frisinger. «Nous avons parlé de notre idée à Gustaf, il a commencé à esquisser, et le processus a donc commencé!»

Le résultat lui-même a un impact, car le sol et le plastique reformé ont une apparence qui imite les pierres et le marbre – comme si l'homme le matériau essaie de revenir à une forme plus naturelle. Les tables peuvent être groupées, empilées ou utilisées isolément, ce qui les rend distinctives mais polyvalentes. Selon sa taille, chacun utilise de 80 à 350 anciens collants.

Lorsqu'il s'agit de trouver de nouvelles utilisations pour d'anciens collants, ce n'est que le début. "Nous n'avons pas encore décidé [the next project]mais nous avons quelques idées. Nous croyons que les collaborations interprofessionnelles sont la voie à suivre et mèneront à des innovations plus durables à venir. »

La collaboration est essentielle pour les bas suédois, qui ont désespérément besoin d'innovations dans d'autres domaines pour aider à réaliser le rêve de collants 100% recyclés. vrai.

«La collaboration n'est pas seulement importante pour notre industrie, mais pour toutes les industries. Nous vivons actuellement dans une économie linéaire, il serait donc difficile de le faire seul. Pour nous, nous avons besoin d'autres industries pour nous aider à être durables. Nous avons tous besoin les uns des autres. "

Achetez la table d'innovation des bas suédois.

Pour célébrer le lancement, les bas suédois mettront en scène leur premier épisode de #swedishstockingstalks – une conversation en direct sur la collaboration intersectorielle

Trois des marques suédoises très différentes dans diverses industries – Swedish Stockings, Rscued et Note Design Studio avec le modérateur Per Styregård discuteront de la manière de collaborer entre les secteurs et de développer des solutions uniques et innovantes aux problèmes.

Branchez-vous en direct le jeudi 11 juin 2020
16h00 CEST (15h00 GMT, 10h00 HNE)

Veuillez vous inscrire ici pour recevoir le lien pour participer. Le lien vers la discussion sera envoyé la veille de l'événement.

La conférence sera diffusée en direct en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *