Les trois parcs nationaux à explorer au cours d’un séjour au Kenya

Kenya

Contrée fascinante d’Afrique de l’Est, le Kenya est une destination qui laisse parfois sans voix les passionnés de safari. En effet, ce pays possède de nombreux parcs à couper le souffle. Ces aires protégées permettent aux globe-trotters de découvrir la faune et la flore de ce territoire. Ils donnent également aux routards l’occasion de s’évader et de vivre de belles aventures.

Les Chyulu Hills, une réserve aux mille et une merveilles du Kenya

Les Chyulu Hills sont l’une des zones protégées qui méritent un détour pendant une échappée au Kenya. Ce parc national de 471 km² est localisé à l’est de la vallée du Grand Rift. Il abrite plusieurs variétés de plantes, à l’instar du Tabernaemontana stapfiana, du Cassipourea malonsana et du Neoboutonia macrocalyx. En s’aventurant dans ce havre de paix, les amateurs d’ornithologie ont la chance de voir de nombreux oiseaux. Parmi les espèces rencontrées dans ce site, on peut noter le francolin de Shelley, l’aigle d’Ayres et le choucador d’Abbott. Les globe-trotters peuvent aussi admirer divers mammifères tels que l’éléphant de savane et le cobe de montagne. Outre la faune, une escapade dans cet endroit est une occasion d’explorer la grotte de Leviathan. Cette merveille géologique est l’un des plus longs tunnels de lave de la planète. Pour information, il est préférable de visiter ce parc à bord d’un véhicule tout-terrain.

La réserve du Masai Mara, un joyau écologique captivant du Kenya

Le Masai Mara sans l’ombre d’un doute la réserve à ne pas rater dans cette partie de l’Afrique. Cette zone protégée, créée en 1974, est située dans le comté de Narok, au sud-ouest du pays. Elle est le prolongement naturel du mythique parc Tanzanien du Serengeti. Grâce à sa biodiversité, elle fut choisie comme décor pour le célèbre film « Out of Africa ». En visitant ce site durant un séjour au Kenya, les globe-trotters peuvent photographier divers mammifères. Parmi les espèces inventoriées dans cette vaste étendue de savane, on peut citer le lion et le guépard. Les amateurs de birdwatching ont également la chance d’observer de nombreux oiseaux comme le serpentaire et la bucorve du sud. En outre, un circuit dans ce parc est une occasion d’assister à une partie de la grande migration des gnous. Il s’agit de la traversée de la rivière Mara par des milliers d’herbivores.

Le parc national d’Amboseli, un site touristique envoûtant du Kenya

Amboseli est l’un des parcs nationaux à explorer lors d’un safari au Kenya. Cette réserve de biosphère, fondée en 1974, s’étend sur une surface d’environ 392 km². Elle se trouve dans le sud du pays, dans le comté de Kajiado. Elle est prisée des touristes pour sa vue panoramique sur la savane et le toit de l‘Afrique, le Kilimandjaro. En visitant cette aire protégée, les adeptes de birdwatching peuvent observer diverses espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens inventoriés dans cet endroit, on peut noter le marabout d’Afrique, la grue couronnée et le pigeon roussard. Les passionnés de safari ont également l’occasion de photographier des mammifères comme la girafe, l’éléphant, le lion et le gnou. Mis à part la faune, une escapade dans ce havre de paix est une opportunité de visiter un village Masaï. Cette activité permettra aux routards de se familiariser avec cette tribu d’éleveurs et de guerriers semi-nomade d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *